France Relance

Bilan d'un an de déploiement de France Relance en Seine-Saint-Denis

 
 
Bilan d'un an de déploiement de France Relance en Seine-Saint-Denis

En un an, ce sont déjà plus de 700 millions d’euros qui ont été investis pour une Seine-Saint-Denis plus verte, plus compétitive et plus solidaire. Il s’agit d’un soutien inédit de l’État, par son ambition et son montant.

Une réussite liée à l’implication des porteurs de projets - collectivités, entreprises, associations, particuliers et administrations – mais aussi à la mobilisation sans précédent de l’ensemble des services de l’État dans le département pour accompagner les Séquano-Dionysiens dans l’accès aux mesures de soutien.

L’ambition portée par France Relance a pu ainsi se concrétiser par des investissement ancrés dans notre territoire, à travers des initiatives qui changent déjà le quotidien de nos concitoyens.

En synthèse – Un an de France relance en Seine-Saint-Denis

             

chiffres clés

          

La vocation du plan France Relance est de créer de nouvelles opportunités : pour les jeunes qui entrent dans la vie active, pour les TPE-PME qui ont des projets ambitieux, pour les entreprises qui se relocalisent, qui embauchent ou qui entament une transition écologique, pour les collectivités qui conçoivent des projets au service de l’amélioration du service aux usagers et du cadre de vie.

En Seine-Saint-Denis, cela s’est notamment traduit par :

Près de 280 millions d'euros d’aides directes pour permettre aux artisans, commerçants et aux entreprises industrielles d’accélérer la modernisation de leur outil de production, de combler leur retard en matière de digitalisation et de s’engager dans la transition écologique.

Autour de 160 millions d'euros d’investissements destinés aux collectivités et administrations pour relancer la dynamique de création et de rénovation des équipements et bâtiments publics, favoriser l’amélioration et la transformation numérique du service public de proximité et soutenir la commande publique sur le territoire.

Un effet levier pour des projets d’aménagement structurants, en complément des dynamiques importantes créées par les chantiers du Grand Paris ou des Jeux Olympiques, avec l’accélération de la dynamique de requalification du foncier déjà artificialisé grâce aux fonds friches soit 14 projets financés à hauteur de 13 millions d’euros.

Un soutien concret à l’amélioration de la qualité de l’habitat social et privé, avec 11 millions d’euros consacrés à la rénovation énergétique de 1 130 logements sociaux parmi ceux présentant la plus faible performance environnementale ; et 28 millions d’euros et déjà 6 250 propriétaires aidés dans le département à travers le dispositif MaPrimRenov’ permettant aux ménages les plus modestes (propriétaires occupants ou bailleurs) de rénover leur logement.  

Plus de 133,2 millions d’euros mobilisés dans le cadre du plan « 1 jeune 1 solution », soit près de 35 770 jeunes qui vont être accompagnés vers le marché du travail, pour trouver un emploi ou un apprentissage.

Un aide aux filières culturelles (près de 13 millions d'euros), au secteur associatif (dont plus de 2 millions d'euros pour les acteurs de l'aide alimentaire) et aux structures de l’économie sociale et solidaire et de l'insertion (plus de 10 millions d'euros), pour passer la crise, continuer à innover et poursuivre l’accompagnement des personnes les plus vulnérables.

Aujourd’hui encore le déploiement de France Relance se poursuit en Seine-Saint-Denis, avec des dispositifs qui demeurent ouverts à destination de toutes les catégories de porteurs de projets (particuliers, collectivités, entreprises…) La liste de ces mesures est accessible sur le site du Ministère de l’Economie et détaillée dans le dossier d’information téléchargeable en bas de page.