Les intervenants sociaux en commissariats

 
 
Les intervenants sociaux en commissariats

Un métier pour :

  • prévenir et lutter contre les violences faites aux femmes et les violences intrafamiliales
  • apporter une aide aux victimes et aux personnes en difficulté
  • participer au repérage précoce des situations de détresse sociale

La lutte contre les violences conjugales est l’une des priorités du Gouvernement. Initié en septembre 2019, le Grenelle des violences conjugales a permis de reconnaître le rôle crucial des intervenants sociaux en commissariats (ISC), déployés progressivement depuis près de 15 ans en Seine-Saint-Denis.

Ces intervenants sociaux en commissariats ont pour mission d’accompagner, d’évaluer la nature des besoins sociaux et de réaliser des interventions de proximité (y compris dans l’urgence, si nécessaire). Ils se chargent également de faciliter l’accès des personnes aux services sociaux et de droit commun concernés.

Recrutés parmi les corps sociaux d’assistant(e)s sociaux(les), d’éducateurs(trices) spécialisé(e)s ou de conseillers(es) en économie sociale et familiale, ils sont confrontés au quotidien à des situations de violences conjugales ou intrafamiliales, de détresse et de vulnérabilité, à des mineurs primo-délinquants ou en voie de prostitution…

La préfecture poursuit leur déploiement depuis 2007, qu’elle cofinance avec les collectivités territoriales, par le biais du Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD). Pour parachever la mise en place du dispositif en Seine-Saint-Denis et couvrir l’ensemble du département, cinq postes restent à pourvoir sur les circonscriptions de sécurité publique de

  • Bobigny ;
  • Le Blanc-Mesnil ;
  • Livry-Gargan/Coubron/Vaujours ;
  • Neuilly-sur-Marne/Neuilly-Plaisance ;
  • Villepinte/Tremblay-en-France.

Pour tout renseignement sur ces postes, il est recommandé de prendre l’attache des villes concernées, notamment par le biais de leur site internet.