Réunion du premier comité territorial de la politique de la ville

 
 
 Réunion du premier comité territorial de la politique de la ville

La Ministre déléguée chargée de la Ville, Nadia HAI, présidait le jeudi 20 mai 2021 le premier Comité territorial de la politique de la ville en Seine-Saint-Denis. Étaient conviés à cette nouvelle instance autour des services de l’État, les maires et élus en charge de la politique de la ville des communes abritant des QPV. L’installation de ce Comité territorial s’inscrit dans la continuité du Comité interministériel des villes présidé par le Premier ministre le 29 janvier dernier.

Le premier Comité territorial a été l’occasion de présenter les nouvelles actions annoncées lors du Comité interministériel des villes (CIV), lors duquel le Premier ministre, Jean Castex avait réaffirmé l’engagement de l’État pour les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville, et annoncé 3,3 milliards d’euros supplémentaires dédiés à la politique de la ville au niveau national.

Le Comité territorial, lieu d’échange et de dialogue entre les services de l’État et les élus sur la mise en œuvre de ces annonces, visait ainsi à les faire connaître et à les adapter aux besoins du territoire.

Les premières mesures sont d’ores et déjà en cours de déploiement en Seine-Saint-Denis, et toutes le seront d’ici la fin de l’année 2021. La Ministre a ainsi pu lors de cette réunion faire un point d’avancement sur les différents dispositifs en Seine-Saint-Denis :

  • Le déploiement en cours d’éducateurs de prévention spécialisées et de médiateurs professionnels
  • La labellisation de 4 nouvelles Cités éducatives, en plus des 5 déjà en cours de développement
  • L’objectif du doublement du nombre d’entrées en Garantie Jeunes, soit 5 665 en Seine-Saint-Denis
  • La prise en charge des contrats de travail parcours emploi compétences (PEC) Jeunes à 80 % du SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance pour des habitants des QPV
  • L’attribution de près de 4 millions d’euros complémentaires pour la Seine-Saint-Denis, dans le cadre des fonds Quartiers Solidaires Jeunes et Quartiers d’été (appels à projet en cours). Ces fonds seront employés à destination des associations de grande proximité, et permettront d’offrir aux habitants des quartiers du département, et en particulier aux jeunes, des activités ou des séjours lors des vacances scolaires, les sortant de leur quotidien et leur permettant de bien préparer la rentrée.

 

De plus, alors que le plan de relance génère un élan dont chacun doit pouvoir se saisir, la Ministre déléguée chargée de la Ville avait souhaité la mise en place de ces comités afin de créer les conditions permettant de mieux inclure et prendre en compte les besoins des quartiers prioritaires   dans le déploiement de France Relance. La présentation des mesures du plan de relance au bénéfice des quartiers faite lors du Comité territorial pourra donc aider les territoires prioritaires à jouer pleinement leur rôle et à bénéficier concrètement des mesures de la relance.

La réussite de la mise en œuvre de l’ensemble de ces actions et leur bénéfice pour les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville de Seine-Saint-Denis reposent sur un travail étroit entre l’État, les collectivités et les associations du département, qui partagent un engagement constant pour ces habitants.

 Retrouvez également en pièce-joint le dossier de presse présentant le bilan de la mobilisation de l’État pour les habitants des quartiers en 2020, avant l’annonce des mesures du CIV : dossier de presse