Lancement de l'opération Quartiers d'été 2021 pour la Seine-Saint-Denis

 
 
Lancement de l'opération Quartiers d'été 2021 pour la Seine-Saint-Denis

Le Premier ministre, Jean CASTEX, présidait samedi 10 juillet en Seine-Saint-Denis à Clichy-sous-Bois un Comité interministériel des ville, en présence de plusieurs membres du Gouvernement. A cette occasion, le Premier ministre s'est rendu à Clichy-Plage pour visiter cet évènement emblématique de l'été, financé notamment par l’État dans le cadre des Quartiers d'été.Cette année encore, l’opération Quartiers d’été se traduit en Seine-Saint-Denis par la mise en place d’un plan structuré autour de 17 actions, spécialement conçues pour les habitants, et en particulier les jeunes du département. Ce plan permettra le déploiement d’actions à travers le département et en dehors, afin d’offrir aux habitants des quartiers prioritaires de la ville un été riche en activités sportives et culturelles, mais également à visée éducatives et pédagogiques, au sein même du département comme en-dehors. Ainsi :

  • De nouvelles «colos apprenantes» sont financées
  • Le dispositif « École ouverte » est reconduit pour les écoles, collèges et lycées
  • 2,1 millions d’euros du fonds « Quartiers d’été » sont destinés à financer plus de 260 actions culturelles et sportives, construites par des porteurs de projets locaux, afin de proposer une offre de loisir de qualité au sein même du département
  • 1,1 millions d’euros ont également été alloués au fonds « Quartiers solidaires jeunes », dont de nombreuses actions auront lieu pendant les mois d’été à venir à destination des jeunes du département

La stratégie départementale pour « Quartiers d’été » pour 2021 est le résultat d’une étroite collaboration entre les services de la préfecture de la Seine-Saint-Denis, de l’Éducation nationale, la DRIEETS, et le Ministère de la culture, en partenariat avec la CAF du département ainsi que les communes, le conseil départemental et les acteurs associatifs.
La préfecture remercie les bénévoles et porteurs de projet pour leur engagement pour offrir un été sportif, culturel, instructif et aux habitants de Seine-Saint-Denis. Ce sont eux qui permettront le déploiement et la réussite des actions présentées dans ce dossier de presse.

Les objectifs de «Quartiers d’été 2021» en Seine-Saint-Denis

  1. Permettre aux jeunes de profiter de « vacances apprenantes », en Seine-Saint-Denis et ailleurs
  2. Proposer une offre d’activités culturelles et sportives diversifiée, de qualité et à destination de tous les publics
  3. Soutenir des actions civiques et d’échanges entre la police et la population
  4. Maintenir la solidarité envers les publics les plus vulnérables
  5. Continuer à donner la priorité à l’emploi et à la formation
  6. Continuer la lutte contre l’épidémie de Covid-19 et permettre à chacun d’avoir accès à la vaccination.

Quartiers d’été en 2020

Chaque été, un enfant sur quatre ne part pas en vacances. En 2020, la crise sanitaire a mis davantage en exergue les difficultés rencontrées par les enfants et les jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Face à cette situation, le Gouvernement a lancé l’année dernière «Quartiers d’été 2020», une opération dotée de 110 millions d’euros à l’échelle de la France, pour renforcer les activités et les services de proximité proposés aux familles des quartiers prioritaires.

En Seine-Saint-Denis, en 2020, la mise en œuvre de Quartiers d’été a été une vraie réussite, qui a permis à l'ensemble du territoire de vivre un été au rythme des centaines d'activités proposées et financées. Ainsi :

  • 195 évènements ont eu lieu dans tout le département
  • 1,6 M€ ont été mobilisés pour les financer

Les jeunes ont été les premiers bénéficiaires du plan, avec des dizaines de milliers de jeunes touchés à travers le département.

Plus de 16 200 jeunes écoliers, collégiens et lycéens ont bénéficié du dispositif "École ouverte" et 151 écoles ont ouvert leurs portes pendant les vacances. Ce dispositif, initialement réservé aux collèges, a été étendu aux écoles et aux lycées avec succès avec l'ouverture de :

  • 102 écoles élémentaires ; 36 collèges et 13 lycées généraux et professionnels
  • Plus de 6 000 jeunes ont en outre pu partir hors du département, et profiter des séjours organisés dans le cadre des "colos apprenantes". 3,3 millions d'euros ont été mobilisés pour financer ces séjours.