France Relance

France Relance soutient le projet de modernisation du spécialiste des pièces métalliques CGR

 
 
France Relance soutient le projet de modernisation du spécialiste des pièces métalliques CGR

France Relance soutient le projet de modernisation vers un site de production 4.0 du spécialiste des pièces métalliques pour l’industrie CGR, à Sevran, en vue d’un développement à l’export

Marc Guillaume, préfet de la région Ile-de-France, préfet de Paris, Patrick Lapouze, sous-préfet du Raincy et Clémence Choutet, sous-préfète à la relance, se sont rendus aujourd’hui sur le site sevranais du groupe CGR, lauréat du fonds de modernisation de la filière aéronautique.

Dans le cadre du plan de relance, l’État a investi 300 millions d’euros sur 3 ans pour soutenir l’industrie aéronautique et lui donner l’opportunité de rebondir après la crise. Le fonds de modernisation, de diversification et de verdissement des procédés de la filière aéronautique doit permettre aux entreprises du secteur de développer des chaînes de valeur d’avenir ou stratégiques, de préserver les compétences sur le territoire et de préparer l’avion vert du futur.

Le groupe familial CGR compte 19 sites en France dont son siège et une usine à Sevran, et se spécialise dans l’industrialisation et la production de pièces métalliques, notamment de ressorts pour le secteur aéronautique. Il prévoit d’accélérer la modernisation de son outil de production pour améliorer sa compétitivité et se développer à l’export, notamment vers le marché des ressorts aéronautiques aux Etats-Unis depuis la France. Son projet « CGR Sevran 4.0 » bénéficie d’un soutien de France Relance à hauteur de 665 000 euros.

Cet investissement en solutions logicielles et nouvelles machines permettra d’automatiser la production, digitaliser le suivi d’exploitation et l’expérience client pour une plus grande traçabilité produit et flexibilité des opérations, ainsi que d’obtenir la certification NADCAP - requise pour servir le marché américain - pour son procédé propriétaire de traitement thermique. Il se traduira également par une amélioration des conditions de travail pour les salariés, en réduisant la pénibilité des opérations à faible valeur ajoutée.

Le projet devrait permettre de préserver 8 emplois et recruter 2 nouveaux collaborateurs à Sevran.

CGR a également été soutenu par le fonds de soutien aux investissements de modernisation de la filière automobile à hauteur de 792 000 euros pour un projet de transformation déployé sur ses sites de Sarrebourg en Moselle (357 600 euros) et de Saint-Yorre dans l’Allier (434 400 euros).