France Relance

Accélérer la transition écologique avec l'ADEME et France relance

 
 
Accélérer la transition écologique avec l'ADEME et France relance

Avec près d’un tiers des investissements du plan de relance consacrés à la transition écologique, l’Etat s’appuie notamment sur l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Agence de la Transition Ecologique) pour accompagner son déploiement au cœur des territoires. Depuis un an, 31 projets ont ainsi été soutenus en Seine-Saint-Denis pour un montant total de 4,3 millions d’euros. Lauréate de l’appel à projets Entreprises Engagées pour la Transition Ecologique (EETE) à destination des TPE et PMEPetites et moyennes entreprises, l’entreprise Spareka recevait hier la visite d’Alaric Malves, sous-préfet de l’arrondissement de Bobigny, de Clémence Choutet, sous-préfète à la relance et de Jérémie Almosni, Directeur régional de l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie Ile-de-France. Elle a pu présenter une solution visant à faciliter la réparation d’équipements et appareils électroménagers dont le déploiement francilien et national sera soutenu, via l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, par France Relance.

Dans le cadre du plan de relance, l’Etat a confié près de deux milliards d’euros à l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie pour accélérer la transition verte de l’économie. Une feuille de route ambitieuse qui se traduit notamment par le renforcement de dispositifs existants destinés à : encourager l’économie circulaire, en soutenant l’investissement dans l'écoconception, dans la réduction, la réparation, le réemploi ou encore la modernisation des centres de tri et de recyclage ; à contribuer au développement de l'hydrogène renouvelable bas carbone, en favorisant le déploiement de son usage pour l’industrie et la mobilité lourde et en soutenant des travaux d’innovation autour de la production, du transport d’hydrogène et de ses usages ; et, enfin, financer les travaux de dépollution pour la reconversion de friches issues d’anciens sites industriels ICPEInstallation classée pour la protection de l'environnement ou de sites miniers.

L’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie accompagne également les TPE-PMEPetites et moyennes entreprises engagées dans la transition écologique et soutient les investissements industriels dans les domaines de l’efficacité énergétique, l’électrification et l’adaptation des procédés et qui permettent de réduire les émissions de CO2

Depuis un an, 10 millions d’euros ont déjà été investis par l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie en Seine-Saint-Denis : 5,6 millions au titre des aides au long cours pour accompagner la transition écologique du département et 4,3 millions d’euros pour soutenir 31 projets dans le cadre du plan de relance.

 

Parmi ces financements issus du plan de relance :

  • 3 millions d’euros ont été consacrés à 16 projets en économie circulaire et de gestion des déchets, notamment au sein de structures et pour des initiatives œuvrant dans le domaine du Réemploi, de la Réutilisation et de la Réparation (RRR)

Exemple de projet soutenu : Création d’un village du réemploi à Montreuil

Le projet de création du « Village du Réemploi » consiste à réunir un collectif d'associations (ressourceries et recycleries, les réseaux Emmaüs ou Envie, etc.) pour en faire un lieu emblématique du réemploi solidaire avec, d’ici fin 2023, un espace mutualisé de collecte des dons, des ateliers de revalorisation, des locaux dédiés à la vente de produits de seconde main ou encore des ateliers de sensibilisation. Au-delà de proposer une offre complète d’objets de seconde main, ce lieu offrira la possibilité de développer la visibilité du réemploi et d’accroître la sensibilisation du grand public aux enjeux de nos modes de consommation sur l’environnement. L’objectif est d’éviter environ 1 000 tonnes de déchets par an, dont plus de la moitié sera réemployée, et de créer une cinquantaine d’emplois, dont une majorité en insertion. Le Village du Réemploi sera situé dans la ville de Montreuil, au sein du territoire d’Est Ensemble labélisé ZDZG (Zéro Déchet Zéro Gaspillage). Le collectif d’associations du « Village du réemploi » s’est rassemblé au sein d’une foncière « la société de gestion du village du réemploi solidaire » créée pour l’occasion afin d’acquérir les surfaces, aménager les locaux et déployer le projet. Ce projet est soutenu à hauteur de 1,8 million d’euros par l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie dans le cadre du plan de relance.

 

  • 1 million d’euros ont été attribués à 3 projets de dépollution et de réhabilitation de sites industriels par l’intermédiaire d’un fonds friches dédié ;

Exemple de projet soutenu : Réhabilitation de la friche industrielle Euclase à Epinay-sur-Seine

Ce projet vise la requalification d'une friche industrielle polluée située à Epinay-sur-Seine. L’action envisagée consiste dépolluer les sols de ce terrain marqué par les activités industrielles et de la requalifier, avec la construction d’un parc d’activité pour favoriser la création d’emplois locaux, tout en restituant 15% d’espaces verts sur le site. Ce projet est soutenu à hauteur de 948 000 euros par l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie grâce à France Relance.

  • 271 000 euros ont été investis pour accompagner 12 TPE et PMEPetites et moyennes entreprises engagées dans la transition écologique et souhaitant initier des actions concrètes.  

Exemple de projet soutenu : Création d’une plateforme destinée à faciliter la réparation d’équipements et appareils électroménagers

Viason site internet, la mise à disposition d’outils de diagnostic en ligne et la vente de pièces détachées, Spareka accompagne ses clients dans la réparation de leurs équipements et appareils électroménagers, permettant d’allonger leur durée de vie, de limiter le volume de déchets et de réduire les émissions de CO2 liées à leur traitement.

Lauréate de l’appel à projets Entreprises Engagées pour la Transition Ecologique (EETE) pour sa solution « Spareka Service », Spareka a reçu une aide de 100 000 euros de l’ADEMEagence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie pour lui permettre de déployer cette plateforme qui met en relation des réparateurs indépendants, recrutés et formés par l’entreprise, et des clients pour des interventions dématérialisées et bientôt pour des interventions à domicile.