Les mesures de sécurité

 
 
  1. Les mesures de restriction sur les liquides contenus dans les bagages en cabine,
  2. les articles interdits en cabine,
  3. ce qu'il faut savoir si vous souffrez d'une pathologie particulière ou si vous suivez un traitement médical,
  4. les bagages abandonnés.

1. Mesures de restriction sur les liquides contenus dans les bagages en cabine

Depuis le 6 novembre 2006, de nouvelles mesures de sûreté s'appliquent aux liquides, gels, crèmes, pâtes, aérosols. Vous devez désormais lors des contrôles de sûreté présenter séparément vos flacons et tubes de 100 ml maximum chacun dans un sac en plastique transparent fermé d'un format d'environ 20 cm sur 20 cm.

Afin de ne pas ralentir des procédures de sûreté et pour ne pas risquer de vous faire confisquer vos produits avant d'embarquer, il est important que vous lisiez ces informations.

Quels sont les vols concernés ?

Sont concernés tous les vols partant des aéroports de l'Union européenne (UE), de la Norvège, de l'Islande et de la Suisse et ce quelle que soit leur destination (vols intérieurs compris) et quelle que soit la nationalité de la compagnie aérienne.

Les passagers en correspondance

  • Si votre premier vol provient d'un pays de l'UE, de la Norvège, de l'Islande ou de la Suisse et que votre second vol s'effectue au départ d'un aéroport de l'UE, de la Norvège, de l'Islande ou de la Suisse, vous pouvez effectuer des achats en vol ou dans les boutiques des aéroports. Ceux-ci seront alors sécurisés dans un sac plastique scellé.
  • Si vous avez une correspondance ultérieure dans un pays en dehors de l'UE, vous devez vous informer au préalable auprès de la compagnie aérienne des restrictions éventuelles qui vous seront imposées.
  • Si votre premier vol arrive d'un pays non membre de l'UE ou autre que la Norvège, l'Islande et la Suisse et que votre second vol s'effectue au départ d'un aéroport de l'UE, de la Norvège, de l'Islande ou de la Suisse, il vous est conseillé, avant le départ, de placer tous vos liquides dans vos bagages de soute, y compris ceux achetés dans les boutiques des aéroports hors de l'UE. Dans le cas contraire, ils seront confisqués au contrôle de sûreté lors de votre correspondance, à l'exception de ceux tenant dans un sac plastique transparent fermé d'environ 20 cm x 20 cm.

Quels sont les produits interdits ?

Sont interdits les liquides, les aérosols, gels et substances pâteuses, tels l'eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gel douche, shampooings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants, etc..

Un conseil

Enregistrez en bagage de soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.

> Les produits autorisés, interdits, les exceptions - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,21 Mb

2. Les articles interdits en cabine

Sont : les armes à feu, les armes blanches, les objets contondants, les substances et matières dangereuses, les imitations d'armes.

Les substances et matières dangereuses sont également interdites en soute.

> Liste détaillée des articles interdits en cabine - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

3. Ce qu'il faut savoir si vous souffrez d'une pathologie ou si vous suivez un traitement médical

  • Il vous faudra prévenir l'agent du sûreté de l'aéroport.
  • Munissez-vous de l'ordonnance en cours de validité (ordonnance écrite lisiblement à votre nom, en français).
  • La prescription médicale doit mentionner tous les médicaments et détailler tous les éléments du traitement emportés pendant le voyage (exemple : lecteur de glycémie, aiguilles, stylos injecteurs, aérosols, etc.).
  • Si vous ne pouvez pas passer sous le portique pour des raisons médicales, lors de votre passage au poste « inspection filtrage », l'agent vous demandera votre accord pour vous soumettre à une palpation de sécurité. La palpation peut être assurée à l'écart dans un local fermé prévu à cet effet. Cette demande peut rallonger significativement le temps de contrôle. Si vous vous opposez à la palpation, l'accès à bord vous sera refusé.
  • Vous ne pouvez transporter en cabine que le matériel ou les médicaments qui vous sont personnellement destinés. Vous devrez les présenter accompagnés de l'ordonnance aux agents de sûreté lors du contrôle.

4. Les bagages abandonnés

La France étant toujours placée en vigilance « Vigipirate Rouge », il est particulièrement recommandé aux voyageurs d'étiqueter ses bagages, de les surveiller et de les garder près d'eux. N'oubliez pas que tout bagage laissé sans surveillance peut être considéré comme abandonné et que vous encourez alors une amende pouvant atteindre 750 €. De plus, si le bagage n'est pas identifié, il risque d'être détruit par les services de déminage.

N'hésitez pas à signaler tout objet ou bagage suspect.

Retour vers le haut