Rappel à la vigilance : Peste porcine africaine

 
 
Rappel à la vigilance : Peste porcine africaine

La peste porcine africaine est une maladie virale très contagieuse pour les porcs et les sangliers. Elle ne présente aucun danger pour l'homme, mais elle a des conséquences graves pour la santé des animaux et pour l’économie de la filière porcine.

La transmission aux porcs et sangliers se fait essentiellement par contact entre animaux infectés, mais aussi par consommation de produits à base de porc ou sanglier infecté, tels que des restes de repas ou de sandwiches. Il est donc demandé une vigilance accrue dans la gestion "des restes de table" que ce soit pour les ménages, les restaurateurs ou les gestionnaires de restauration collectives afin que ces restes ne puissent pas être accessibles à des porcs ou sangliers.

Il n'existe aucun traitement ni vaccination : la seule solution lorsqu'un élevage est atteint est donc d'abattre tous les porcs. Une épidémie est actuellement en cours dans plusieurs pays d'Europe orientale, et la Belgique a également été atteinte. Selon les premiers éléments fournis par les Autorités belges, l’hypothèse la plus probable quant à l’origine de la contamination, à ce stade de l’enquête épidémiologique, serait une contamination à partir de déchets alimentaires contaminés, une aire d’autoroute importante étant située à proximité des cas.

 

Vous pouvez consulter les mesures destinées à prévenir l’apparition et enrayer la propagation de cette maladie et suivre l’évolution de la situation en consultant le site suivant :

 

http://agriculture.gouv.fr/peste-porcine-africaine-ppa-agir-pour-prevenir