Fonds interministériel de la prévention à la délinquance (FIPD) - hors vidéo protection

 
 

Index d'articles

  1. LES DISPOSITIFS MIS EN OEUVRE
  2. Les contrats de ville
  3. Programme de réussite éducative (PRE)
  4. Les ateliers santé ville
  5. Fonds interministériel de la prévention à la délinquance (FIPD) - hors vidéo protection
  6. Note de cadrage départementale 2016

L’emploi des crédits du FIPD vise les publics et les territoires concernés par des problématiques importantes de délinquance, et tout particulièrement les territoires prioritaires de la politique de la ville, les zones de sécurité prioritaires et les quartiers dits « cœur de cible ». Ces crédits sont mobilisés selon les priorités d’intervention définies dans la stratégie nationale de prévention de la délinquance 2013-2017.

La Direction Départementale Cohésion Sociale de Seine-Saint-Denis (DDCSdirection départementale de la cohésion sociale), lance l'appel à projets et organise une commission départementale de sélection des projets. Les bureaux Politique de la ville instruisent et saisissent les dossiers communaux et la DDCSdirection départementale de la cohésion sociale les dossiers départementaux. En 2015, la dotation initiale pour le FIPD s’élevait à 1 774 947€, à laquelle s’ajoute une dotation exceptionnelle de 255 000€ pour la lutte contre la radicalisation.

Les thématiques prioritaires :

La prévention de la délinquance des mineurs ou des jeunes majeurs (12 -25 ans)

  • La lutte contre le basculement et l’enracinement dans la délinquance
  • La lutte contre la récidive

L’aide aux victimes, la lutte contre les violences intrafamiliales et faites aux femmes

Amélioration de la tranquillité publique et prévention situationnelle (hors vidéo protection)

Le soutien à l’ingénierie.

Textes de référence

Loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance.

Circulaire du 31 décembre 2014 sur les orientations pour l'emploi des crédits du FIPD en 2015.