AIDE ALIMENTAIRE : INSTALLATION DE L'INSTANCE DE COORDINATION DEPARTEMENTALE DE LUTTE CONTRE LA PRECARITE ALIMENTAIRE

 
 

Ce jeudi 1er octobre 2020, la préfète déléguée pour l’égalité des chances a présidé la première instance de coordination de l’aide alimentaire en Seine-Saint-Denis aux côtés du Conseil départemental, des communes et des associations engagées dans l’aide alimentaire (Secours Populaire, Restos du cœur, Alteralia…). À cette occasion, un bilan des actions partenariales menées pendant le confinement a été fait.

Réunion aide alimentaire

La crise sanitaire a fait émerger de nombreux besoins en matière d’aide alimentaire sur le département de la Seine-Saint-Denis. La préfecture a très tôt engagé une coordination des acteurs de l’aide alimentaire et accompagné de nombreuses initiatives citoyennes.

 

La préfecture a, par ailleurs, financé 2,4 millions de chèques d’urgence alimentaire, représentant au total plus de 8,4 millions d’euros : 4,7 millions d’euros au bénéfice des ménages hébergés à l’hôtel soit près de 10 500 personnes ; 1 million d’euros au bénéfice des personnes hébergées en résidences sociales, centres d’hébergement et structures de veille sociale ; 3,2 millions d’euros pour les ménages les plus précaires par l’intermédiaire des centres communaux d’action sociale.

 

Face à la persistance de ces besoins, l’État continue à apporter une aide aux plus précaires, en soutenant les projets des communes et associations :

  • Le Ministère de la cohésion des territoires a lancé l’appel à projets « quartiers solidaires » qui prévoit 2,2 millions d’euros supplémentaires à destination des associations de proximité pour la Seine-Saint-Denis. Ces crédits permettront notamment de renforcer l’offre en matière de points de distribution et d’épiceries solidaires ;

 

  • Le Ministère des solidarités mobilise également une enveloppe à hauteur de 2,7 millions d’euros pour financer des actions conduites en plein cœur de la crise et des actions innovantes en Seine-Saint-Denis.

YC3