1ères rencontres « Sport & Société en Seine-Saint-Denis »

 
 
1ères rencontres « Sport & Société en Seine-Saint-Denis »

Samedi 9 juin 2018.
1ères rencontres « Sport & Société en Seine-Saint-Denis »

Le samedi 9 juin 2018 aura lieu la  tenue des 1ères rencontres « Sport & Société en Seine-Saint-Denis », visant à recueillir les attentes du secteur socio-sportif dans le cadre du plan Héritage des JOP Paris 2024 ».

Cet événement se tiendra à la CCIChambres de commerce et d'industrie de Seine-Saint-Denis, 191 Avenue Paul Vaillant Couturier 93000 BOBIGNY de 9h30 à 17h00.

Cette journée se composera de deux temps-forts :

  • La matinée (9h30-11h30) sera consacrée à des ateliers participatifs autours de six enjeux sociétaux
  • L’après-midi (13h30-17h00) sera consacrée à la tenue d’une table ronde

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire pour participer aux ateliers ou assister à la table ronde à l'adresse suivante : pref-vivreensport@seine-saint-denis.gouv.fr

Qui sommes-nous ?

Sport et Citoyenneté est le seul Think tank en Europe dont l’objet social est l’analyse des politiques sportives et l’étude de l’impact sociétal du sport.

Indépendant, il s’appuie sur dix années d’expertise et bénéficie d’une reconnaissance des autorités publiques et des parties prenantes du sport européen. Il est ainsi régulièrement consulté par les institutions internationales et européennes, les États Membres, le mouvement sportif et la société civile qui le reconnaissent comme un interlocuteur privilégié dans ce domaine. Il conduit actuellement plusieurs projets européens, dont le projet PASS de promotion de l’activité physique.

La promotion de ces travaux s’effectue via des publications, des conférences, des actions de communication et un accès privilégié aux médias. L’objectif de Sport et Citoyenneté est de participer au processus de construction des politiques publiques, nationales et européennes, du sport, de la santé, de l’éducation, de la citoyenneté, du développement durable, de l’économie et de la cohésion sociale.

Contexte des rencontres sport & société 

Les enjeux dont le sport est porteur sont immenses mais demeurent encore méconnus ou sous-estimés par la plupart des responsables politiques, économiques, médiatiques et même sportifs. Tantôt glorifié, tantôt malaimé, il n’est que rarement appréhendé dans les atouts multiples et complexes qui sont les siens en démocratie. Le sport ne peut pas tout, mais il reste, en France, sous-utilisé.

Le champ sportif n’est ni autonome, ni coupé des autres sphères sociales. Il en cristallise certaines problématiques plus vastes. L’analyse des pratiques et des dispositifs est un passage obligé pour les améliorer et mettre en place une ambition sportive globale. En ouvrant le sport à d’autres acteurs, à d’autres professionnels, à d’autres regards, la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 a contribué à changer de perspective. Il importe de poursuivre cette dynamique par la mise en place d’une gouvernance partagée du sport, qui associe non seulement les clubs et le secteur associatif, les chercheurs, les responsables politiques et les entreprises, mais aussi les habitants et les citoyens, dans un contexte de défiance vis-à-vis des pouvoirs en place et de revendications d’un renouvellement du fonctionnement des institutions, auquel le sport n’échappe pas. La crise de confiance est particulièrement forte chez les jeunes, qui ont le sentiment que la société française ne leur permet pas de valoriser leurs capacités et qui ne prend pas la mesure de leurs motivations.

De plus, le sport peut, et doit, parmi d’autres leviers, être utilisé pour soutenir des choix politiques forts, vertueux et progressistes, au bénéfice de toutes et tous. Santé et bien-être, nouvelles mobilités, défense des pluralismes culturels, égalité entre les femmes et les hommes et entre les filles et les garçons, combat contre les discriminations, lutte contre l’exclusion sociale, accessibilité des équipements, prise en compte des impératifs écologiques, consolidation d’une identité européenne, valorisation des territoires en sont quelques exemples. Sa puissance médiatique et l’attrait qu’il exerce, notamment sur la jeunesse, sont un atout, de même que son omniprésence dans l’environnement quotidien de chacun·e. Il est le deuxième vivier de bénévoles, en France et en Europe. Or le bénévolat permet de valoriser la contribution de toutes et tous à la société grâce à des activités communes, désintéressées, solidaires, souvent intergénérationnelles.

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques à Paris en 2024 offre donc une occasion unique au mouvement sportif français, ainsi qu’à l’ensemble des acteurs associatifs, économiques, éducatifs et institutionnels dont le travail est étroitement lié au sport et à l’activité physique. Si les Jeux auront leur vitrine à Paris, ils sont aussi ceux de la Seine-Saint-Denis où se tiendront plusieurs compétitions et où seront accueillis, sur le village olympique, l’ensemble des sportifs, ainsi que le centre des médias et un village dédié aux journalistes. Les Jeux de 2024 sont, par extension, les Jeux de toute la France.

Lorsqu’il est question de sport, la Seine-Saint-Denis est riche d’initiatives, d’engagements et de savoir-faire, anciens et nouveaux, tant du côté des associations que des institutions qui les entourent et les financent, et des individus eux-mêmes. La situation socio-économique du territoire et de ses habitants rend, par l’opportunité même des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, nécessaire et urgente une concertation sur les besoins et les évolutions souhaitables pour développer et améliorer la pratique du sport et de l’activité physique – et des enjeux éducatifs et sociétaux qui y sont directement liés. Pour bénéficier de l’élan de la candidature victorieuse, un positionnement clair et partagé par les acteurs doit être formulé et communiqué aux organisateurs des Jeux.

Quelles sont donc les attentes ? Comment identifier les éventuelles craintes et réticences, et comment y répondre ? Surtout, comment être en mesure d’honorer les promesses formulées pendant la phase de candidature ? En effet, le projet « Paris 2024 » a, en termes de communication, été porté par un triple storytelling de la jeunesse, de la diversité et de l’environnement. C’est une manière de prendre acte que la banlieue Nord et Est de Paris est porteuse de potentiels immenses, malgré les discours déclinistes et stigmatisants trop fréquents. Les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 sont en effet un projet politique engagé. Il est donc d’autant plus important de se pencher sur les attendus en matière de politique sportive en Seine-Saint-Denis que jusqu’ici, en France, le secteur socio-sportif a fait l’objet de peu d’évaluations ou de capitalisations des expériences mises en place hors des enjeux de compétitions eux-mêmes.

L’objectif est donc double : valoriser et pérenniser les dispositifs existants, d’une part, les faire connaître et les diffuser – en tenant compte des spécificités et des priorités territoriales -, d’autre part. La Seine-Saint-Denis pourrait alors devenir un territoire modèle, ce qui contribuerait à renverser les stéréotypes négatifs dont elle est trop souvent victime.

Projet

Dans le cadre d’une collaboration avec la Préfecture de Seine Saint-Denis et le Conseil départemental de Seine Saint-Denis, le Think Tank Sport et Citoyenneté a initié une étude relative à l’action sociale, par et dans le sport en Seine Saint-Denis, menée au cours de l’été 2017. Une présentation de ce rapport servira à initier et nourrir le débat sur les retombées des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 en Seine-Saint-Denis, dans le cadre des Rencontres Sport & Société coorganisées le 9 juin 2018, par S&C, la Préfecture et le Conseil départemental de Seine Saint-Denis.

Objectifs

  • IDENTIFIER l'existant et réunir l'ensemble des acteurs lors des Rencontres Sport & Société en Seine-Saint-Denis
  • RECENSER et PROMOUVOIR les bonnes pratiques du territoire, en particulier dans le domaine de l'innovation sportive, et participer au développement de la pratique sportive avec un accent mis sur la lutte contre la sédentarité
  • QUESTIONNER l’avant et l’après Jeux Olympiques

 

Méthodologie

En amont des Rencontres :

  • Échanges bilatéraux avec les principaux acteurs socio-sportifs en Seine Saint-Denis menés par Sport et Citoyenneté dans le but de nourrir la réflexion
  • Construction de la ligne éditoriale en collaboration avec la Préfecture et le Conseil départemental

En aval des Rencontres :

  • Rédaction et diffusion des actes de la conférence (en format papier ou électronique)

Format des ateliers participatifs

9h00 | Accueil des participants

9h30 | Protocole d’ouverture

10h00 – 11h45 | Ateliers participatifs

  • Ces ateliers seront animés par un expert Sport & Citoyenneté et réuniront différents acteurs volontaires du Sport en Seine Saint-Denis. Ils seront construits et répartis par thématiques : 
  •  Aménagement du territoire / Villes actives / Équipements
  • Gouvernance du Sport
  • Éducation par le Sport
  • Développement de la pratique (mixité, seniors)
  • Handicap
  • Emploi / Formation / Bénévolat
  • Chaque atelier sera composé de 10 participants maximum (+ 1 animateur)
  • À l’issue de ces ateliers, l’expert S&C sera chargé d’identifier les principales attentes et questions émises par les participants. Ces dernières seront alors présentées et soumises aux instances dirigeantes lors des deux tables-rondes de l’après-midi.

Programme des deux tables-rondes

 

13h30 | Accueil des participants et des intervenants

14h00 | Discours d’ouverture

  • Laurent Thieule, Président de Sport et Citoyenneté
  • Fadela Benrabia, Préfète déléguée pour l'égalité des chances auprès du préfet de la Seine-Saint-Denis
  • Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental

14h30 – 14h50 | Présentation du rapport et des travaux du matin

  • Marie-cécile naves, Vice-présidente de Sport et Citoyenneté

14h50 – 16h50 | Table ronde

 

16h50 | Conclusions